Rechercher
  • adeline brunet

C'EST COMME CA!!!!!




#rumination #penséesenboucles #arrêterdepenser #sophrologie #penséesenvahissantes

#secentrer #colère


Est ce que pour vous aussi cette petite phrase "C'EST COMME CA", vous insupporte?

Souvent, lorsque j'entends cette phrase je vous l'avoue mon corps se tend, je n'ai qu'une envie c'est de répliquer de partir dans une explication, voir de hurler si ce C'EST COMME CA est injustifié!


Je sais que cela est contre-productif, alors je ronge mon agacement enfin je prends sur moi, je prends une profonde inspire et je fais un pas de recul.

Je vous expliquerai et je vous donnerai quelques astuces.

Mais d'abord, me direz-vous pourquoi ne pas s'exprimer?

En soit, nous sommes d'accord donner son point de vue est normal, seulement lorsque vous le faites qu'elle est la réaction de votre interlocuteur?

Il vous répond, cela fait du ping-pong, et à la fin de la discussion vous avez le plus souvent le sentiment de frustration.


Car vous n'êtes pas en mesure de changer quoique ce soit dans la majeur partie des cas (bien sûr), et vous vous continuerez de repenser bien après cette discussion à ce que vous auriez pu dire ou du dire, n'est ce pas?

Alors que dans la plus-part des cas l'autre personne, elle est passée à autre chose.


C'est injuste, je le sais mais rien est irrémédiable. Si après un échange vous avez du mal à passer à autre chose, c'est que votre cortex droit est à l'œuvre.

Pas de panique, avoir la partie du cerveau droit qui s'active plus que la gauche cela arrive. L'idée c'est de trouver le point d'équilibre entre vos 2 lobes, comme cela vous apprendrez à faire taire votre saboteur(vos pensées en boucle) tout en conservant votre authenticité et vos valeurs et surtout votre énergie et votre salive.

Mais surtout vous laisserez un peu de place au côté gauche, celui qui permet de passer à autre chose plus simplement.


Vous serez doublement gagnant, franchement la sophrologie c'est chouette, non?


Bon j'arrête avec les blablas de mon cortex droit et je mets en marche mon cortex gauche organisé, méthodique pas très fun mais qui parfois franchement est un allié de choc.


  1. Lorsque vous serez confronté à la sempiternelle expression C'EST COMME CA , inspirez profondément, observez votre interlocuteur.

"Est un résigné qui n'a pas envie de refaire le monde et pour qui il est admis que les plus corrompus s'en sortent, j'exagère et grossi volontairement le trait.

Si c'est le cas, faites vous violence tourner votre langue dans votre bouche.

Inspirer en gonflant votre ventre comme un ballon et soufflez doucement (soyez discret quand même). Il est complétement vain de chercher à discuter avec un résigné.

Si vous vous obstinez et qu'à la fin de la discussion vous êtes insatisfait, tendu, que vous ruminez, que vous refaites la discussion en boucle...

Alors, faites le dépoussiérage corporelle c'est à dire passez vos mains sur tout le corps comme pour vous débarrassez de toutes vos insatisfactions et vos non dits.


Vous pouvez aussi vider votre tête.

Inspirez par le nez.

Bloquez votre respiration, bouchez vos narines avec vos pouces et penchez vous légèrement vers l'avant.

Soufflez quelques instants narines bouchées comme pour canaliser toutes ses pensées et relâchez doucement vos narines tout en continuant de souffler en imaginant sortir toutes vos pensées.

Vous n'étiez pas branchez sur le même lobe et la discussion était impossible


2. Si c'est une personne qui vous semble ouverte et qui par facilité utilise cette fâcheuse expression, reformulez la question de manière structurée, pour toi il est juste que ... c'est ça?

Voyez la réponse selon cette dernière vous saurez très vite s'il est utile de vous fatiguer à montrer par A+B que le C'EST COMME CA ne tient pas.

Dans ce cas, tournez votre langue et ne cherchez pas à user votre énergie sinon faites les exercices plus haut.


3. Si c'est un(e) ami(e) ou une personne de confiance il y a de forte chance qu'il/elle n'utilise pas cette expression enfin pas avec vous, donc vous aurez tout loisir de débattre.


J'espère que cela vous aura aidé


Absophro












6 vues0 commentaire